Bâtir pour le climat

Le Groupe VELUX accélère sur la route de la décarbonation 

Le Groupe VELUX accélère sur la route de la décarbonation

Dans la droite ligne des Accords de Paris, le Groupe VELUX se place à l’avant-garde des politiques climatiques. 

 Fin 2020, le Groupe VELUX donne une nouvelle impulsion environnementale très forte avec le lancement de sa stratégie de développement durable à horizon 2030 particulièrement ambitieuse : atteindre la neutralité carbone en 2030 (scopes 1 et 2 qui recouvrent les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre liées à ses propres activités), et la neutralité carbone à vie (émissions passées, présentes et futures) en 2041, pour son centenaire. Au-delà de la décarbonation de ses propres activités, l’inventeur des fenêtres de toit s’engage également à réduire les émissions de sa chaine d’approvisionnement, avec la réduction de 50% de l’empreinte carbone de ses produits d’ici à 2030. Une course contre la montre et pour le climat est engagée. 

 Le Groupe VELUX a clairement l’ambition d’être le pionnier sur son secteur en s’appuyant sur la recommandation la plus challengeante du Science- Based Targets initiative (SBTi), à savoir la trajectoire de 1,5°C de l’Accord de Paris. 

Pour capturer les émissions passées et futures liées à ses activités, le Groupe VELUX et WWF ont signé un partenariat ambitieux sur 20 ans avec le financement de plusieurs projets forestiers dans le monde. Un grand projet de préservation de forêt, est en cours en Ouganda. Cinq autres projets verront le jour au total, pour un total de 5,6 millions de tonnes de C02 capturées. Ces programmes, réalisés en harmonie avec les communautés locales, répondent également à un objectif de préservation de la biodiversité. 

Une des actions de ce plan de décarbonation vise à atteindre un objectif de 100 % de consommation d’électricité renouvelable d’ici 2023. Pour cela, un partenariat a été engagé avec le groupe Schneider Electric afin d'accélérer les démarches et partager les connaissances et compétences.
La dynamique est déjà lancée avec une réduction de 29% des émissions de carbone entre 2020 et 2021 (scopes 1 et 2). De plus, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique a fortement augmenté : elle est passée de 39% en 2020 à 78% en 2021. Fin 2023, tous les sites VELUX dans le monde auront optimisé leur consommation d’électricité et accès à une électricité renouvelable.  
En parallèle, le Groupe a travaillé sur l’emballage de ses produits et a créé un tout nouvel emballage zéro plastique, composé de carton et papier recyclables, qui s’inscrit dans un objectif bas carbone et d’élimination des plastiques à usage unique. 90% des fenêtres dans le monde bénéficient de cet emballage aujourd’hui et 100% des produits d’ici 2030.

Toujours dans un effort d’innovation produit pour des bâtiments sains et durables, l’accent est également mis sur le développement de systèmes de pilotage automatique des fenêtres qui apporte des bénéfices sur la qualité de l’air intérieur, la température intérieure en hiver comme en été, et l’optimisation des consommations énergétiques.
L’essentiel de l’empreinte environnementale des produits VELUX est lié aux matériaux qui entrent dans sa composition, ainsi qu’à l’énergie utilisée pour les concevoir. Réduire cette consommation dépend de nombreux leviers qui dépassent souvent le champ d’action direct du groupe VELUX. Pour réduire de moitié ses émissions de carbone sur l’ensemble de sa chaîne de valeur (scope 3), cela passe par un travail approfondi sur les approvisionnements et un dialogue avec les fournisseurs.

Ainsi, le Groupe VELUX et Hydro, groupe norvégien spécialisé dans la production de produits en aluminium ont convenu d’un objectif commun et ambitieux de réduction des émissions de CO2 par kilo d’aluminium. L’objectif de cet accord est d’atteindre un niveau inférieur à 2,0 kg de carbone émis par kilo d’aluminium d’ici 2030, soit moins d’un cinquième de la moyenne européenne de 11,3 kg.  
Le Groupe a construit un « modèle carbone », en concertation avec des experts externes comme le Carbon Disclosure Project, qui permet d’avoir une méthodologie homogène et fiable de documentation du carbone chez ses fournisseurs grâce à un kit d’outils pour renseigner l’impact environnemental et carbone des matériaux. Ce travail a été enclenché en 2021 avec 134 fournisseurs.

Au-delà de ses objectifs climatiques, le Groupe VELUX - renforce sa responsabilité d’entreprise en perpétuant une démarche de sécurité au travail, de culture inclusive, ou encore d’amélioration permanente de l’environnement de travail.